Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Crédit sans justificatif

Ce crédit immédiat à la consommation peut prendre la forme d’un prêt personnel ou d’un crédit renouvelable. Il s’agit de la formule idéale pour concrétiser des projets tout en restant discret. Une fois que les fonds sont débloqués par l’établissement financier, il peut être utilisé en toute liberté. De plus, la souscription est simple et le prêt est flexible. En outre, l’argent est à disposition sous quelques jours.

Crédit sans justificatif

Le principe d’un crédit sans justificatif

Le crédit sans justificatif n’est pas une offre de crédit qui permet aux emprunteurs de ne pas présenter une preuve de revenus. Il s’agit d’un prêt non affecté. Autrement dit, le souscripteur n’est pas obligé de présenter des justificatifs sur l’utilisation des fonds. D’ailleurs, la demande de crédit peut être remplie à la banque ou en ligne. On peut distinguer deux grands types de prêt sans justificatif : le prêt personnel et le crédit renouvelable.

Ce prêt sans justificatif permet aux ménages de disposer de la somme d’argent empruntée selon leur bon vouloir. Les emprunteurs utilisent souvent ce crédit pour les dépenses courantes ou pour l’amélioration de leur vie quotidienne. Ce crédit sert au financement d’un voyage, aux études des enfants, à l’achat d’une voiture ou le remplacement de mobiliers…

La loi impose aux organismes de crédit de contrôler la solvabilité des emprunteurs. De ce fait, ces établissements demanderont systématiquement des pièces justificatives. On peut citer, entre autres, les pièces d’identité, les bulletins de revenus et le justificatif du lieu d’habitation. Ceci dit, il faut se méfier des offres qui n’exigeront pas ces pièces. Il peut s’agir de malfaiteurs souhaitant récupérer vos coordonnées bancaires.

Bénéficiez de notre expertise à la fois simple et gratuite pour réaliser vos projets !
Comparateur de credit

Le fonctionnement du prêt personnel sans justificatif

Les organismes de crédit peuvent accorder une somme pouvant aller jusqu’à 75 000 euros pour un prêt personnel sans justificatif. Toutefois, ce montant est souvent plafonné à 21 300 euros. Il faut tout de même noter que le prix total et la durée du crédit sont impactés par le taux d’intérêt.

Par ailleurs, puisqu’il s’agit d’un crédit à la consommation, la demande ne nécessite pas un apport personnel. Toutefois, une assurance emprunteur peut être utile bien qu’elle ne soit pas obligatoire.

Ce crédit est aussi très flexible, car le futur bénéficiaire définit lui-même toutes les modalités de remboursement. Cela peut s’agir du montant, de la fréquence ou de la date de prélèvement. Généralement, il effectue la restitution en versant des mensualités. Toutefois, il peut choisir une autre périodicité de paiement. Par contre, la durée du remboursement est fixée de 5 à 7 ans au maximum.

À part cela, l’emprunteur est en droit de demander une suspension des paiements des dus, mais pas plus de trois mois. En cas de non-usage de crédit, il est envisageable de régler partiellement ou intégralement le capital restant dû. Dans ce cas, le créancier ne sollicite pas de pénalité.

À sa demande, un tableau d’amortissement peut être mis à la disposition du bénéficiaire. Ainsi, il peut suivre ses versements périodiques.

Le crédit renouvelable : une autre forme de prêt sans justificatif

Mis à part le prêt personnel sans justificatif, le crédit renouvelable ou crédit revolving est aussi un emprunt sans justificatif. Par contre, il fonctionne différemment et répond à un besoin d’argent ponctuel. En effet, celui-ci permet aux particuliers de disposer en permanence d’une réserve d’argent sur son compte en banque pour les urgences. Le montant est défini au préalable avec l’établissement de prêt et peut varier entre 500 et 6 000 euros.

Concernant le processus de remboursement, il ne se fait pas par mensualités. L’emprunteur ne restitue que les sommes qu’il a utilisées. Cela implique que s’il n’a effectué aucun retrait sur ce crédit renouvelable, il ne rembourse rien. Suite à cela, le capital est reconstitué progressivement.

Même si ce type de prêt peut sembler avantageux, il faut savoir que les taux d’intérêt sont particulièrement élevés. Ils peuvent atteindre 16 à 20 % contre 3 à 10 % pour un prêt personnel. Ce type de crédit peut être renouvelé à l’échéance du contrat, notamment chaque année.

prêt personnel

Que choisir : crédit renouvelable ou prêt personnel ?

Le choix entre ces deux catégories de crédits sans justificatifs doit se faire en fonction des habitudes de consommation. Pour financer des projets définis qui sont planifiés en avance, le prêt personnel est la solution parfaite. Il peut s’agir d’un voyage, d’un achat, de vacances ou d’un mariage.

Toutefois, pour anticiper des imprévus nécessitant un déblocage immédiat d’argent, le crédit renouvelable ou revolving est recommandé.

Les conditions d’éligibilité d’un emprunteur

Les établissements financiers analysent les capacités de remboursement et la crédibilité de paiement des demandeurs avant d’accorder un crédit. Pour recevoir un avis favorable, il est donc impératif de répondre aux critères d’éligibilité de l’organisme avec un dossier solide.

Une personne âgée de plus de 18 ans

Ce crédit à la consommation sans justificatif s’adresse aux personnes de plus de 18 ans ayant besoin d’une trésorerie. Celle-ci pour financer leurs projets.

Une stabilité financière

Pour être éligible, l’emprunteur doit prouver à l’établissement de crédit qu’il a un emploi stable. Il a aussi l’obligation de justifier la perception d’un revenu régulier. Il doit de ce fait présenter ses bulletins de paie, ses relevés bancaires ou ses avis d’imposition.

Un comportement financier correct

En principe, les organismes de crédit vérifient les relevés bancaires des trois derniers mois des demandeurs de crédit. Ils réalisent également une enquête sur l’existence ou non de grosses dépenses des ménages, de surendettements ou de découverts bancaires. Mis à part cela, l’emprunteur doit aussi être en mesure d’attester sa capacité d’épargne.

L’inexistence d’un fichage

Les créanciers n’accordent généralement pas un prêt d’argent à un interdit bancaire. Si l’emprunteur est fiché à la Banque de France, la chance de recevoir le crédit sans justificatif est infime. Pourtant, ce n’est pas impossible. Pour obtenir une réponse favorable, il faut régulariser la situation avant de souscrire le crédit à la consommation sans justificatif.

Un endettement de moins de 33 %

Pour bénéficier d’un emprunt sans justificatif, le taux d’endettement ne doit pas excéder les 33 % du total de ses revenus.

Les pièces justificatives à fournir

Lors de la souscription à un crédit sans justificatif, l’organisme financier sollicite quelques documents classiques. Cela est valable que ce soit pour un prêt personnel ou un crédit renouvelable. Parmi les pièces à fournir, on retrouve la photocopie des pièces d’identité et les derniers bulletins de paie pour les salariés. Pour les non-salariés ou les personnes retraitées, il faut fournir un avis d’imposition récent. Dans tous les cas, il est aussi nécessaire de présenter un relevé d’identité bancaire et un justificatif de domicile.

 

Pour en savoir plus sur des ressources similaires :

Quelques points de vigilance à considérer

Comme tous les prêts effectués auprès des établissements bancaires, le crédit sans justificatif doit être remboursé. Cet engagement n’est pas à prendre à la légère. Avant même de penser à y souscrire, il est essentiel de prendre le temps de la réflexion. Est-ce que ce projet ou l’achat est vraiment utile ?

Il est aussi tenu de s’assurer que ses ressources financières lui permettent de payer les mensualités. Cela tout en ayant un reste à vivre suffisant.

Pour en savoir plus sur des ressources similaires :