Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Les formalités d’un prêt entre particuliers

Afin de bénéficier d’un financement, il n’est pas toujours impératif de contacter un organisme prêteur. En effet, il est possible de demander un fond à une tierce personne. L'inconvénient avec cette option est qu'elle peut générer des conflits.

Par conséquent, pour éviter les litiges, il est conseillé de consigner par écrit tous les détails concernant l’entente. Ce document pourra être rédigé par un avocat ou par un simple témoin. Il devra ensuite être enregistré au service des impôts pour une somme de 125 €. Cette formalité est uniquement destinée aux crédits d'un montant supérieur à 760 €. Par ailleurs, si le chiffre excède les 1 500 €, il serait plus convenable d’opter pour un acte notarié.

Prêt entre particuliers

Prêt entre particuliers : combien peut-on emprunter ?

Pour obtenir rapidement un financement, il n’est pas toujours nécessaire de passer par un organisme de crédit. En effet, l’emprunteur peut souscrire un crédit auprès d’une tierce personne. Cette démarche peut être officialisée pour protéger les deux parties concernées en cas de différends.

Contrairement prêt classique qui est très restrictif, le prêt entre particuliers a l’avantage d’être beaucoup plus simple. En effet, le débiteur et le créancier fixeront ensemble les règles. Cela fait que ce type d’emprunt est accessible à tous. Il faut tout de même faire attention car il est possible que le contrat génère une mésentente au fil du temps. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’officialiser l’accord en enregistrant le document au service des impôts ou en optant pour un acte notarié. Avec un prêt entre particuliers, le montant du plafond du crédit prêt n’est pas clairement défini. En effet, cela dépend de la possibilité des deux parties.

Bénéficiez de notre expertise à la fois simple et gratuite pour réaliser vos projets !
Comparateur de credit
Prêt entre particuliers

Prêt entre particuliers : comment éviter les escroqueries ?

Si contracter un crédit en ligne peut exposer à des offres frauduleuses, il en est de même avec le prêt entre particuliers. Ce crédit est une pratique répandue qui touche surtout les personnes déjà confrontées à une difficulté financière. Les escrocs peuvent alors profiter du besoin urgent d’argent de ces individus. De plus, ces demandeurs peuvent facilement être tentés par les taux d’intérêt très attrayants que propose le prêteur.

Généralement, les arnaqueurs appâtent les demandeurs par une offre très alléchante. Leurs propositions s’adressent, le plus souvent, aux personnes sanctionnées d’un interdit bancaire. Ils peuvent, par exemple, réclamer le frais de dossier plusieurs fois.

Il n’est pas toujours facile de déterminer si l’offre est fiable ou non. Il est alors de mise d’anticiper le problème en demandant le prêt à un proche. Pour une somme conséquente, il serait également prudent d’officialiser l’accord.