Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Les étapes essentielles pour obtenir un crédit pour son entreprise

obtenir un crédit pour son entreprise
25Fév

Afin de créer une entreprise ou bien pour assurer son développement, il est parfois nécessaire de recourir à un prêt professionnel. Toutefois, les procédures liées à une demande de crédit s’avèrent être assez complexes et sont soumises à différentes conditions. Afin de vous accompagner dans votre demande de prêt, nous vous fournissons ici les principales étapes.

Notion sur le crédit professionnel

Un prêt professionnel constitue une somme que la banque accorde à l’entrepreneur afin de créer son entreprise ou la développer. Si le projet est de qualité et viable, la banque pourrait investir. Une demande de crédit professionnel peut être entreprise auprès de votre banque ou bien d’autres banques.

Les crédits trésorerie rapide pour entreprise ne peuvent être utilisés qu’à des fins professionnelles. Ils peuvent notamment servir à financer les équipements, la trésorerie ainsi que les immobiliers.

Pour répondre aux besoins des différents entrepreneurs, on retrouve différents types de prêts bancaires. En l’occurrence, nous pouvons citer :

  • Le prêt amortissable,
  • Le prêt non amortissable,
  • La réserve de crédit,
  • Le rachat de crédit.

Comme les autres types de prêt, le crédit professionnel peut faire l’objet d’un taux fixe ou bien d’un taux variable. Aussi, il est possible de procéder à un remboursement anticipé ou bien un report d’échéances.

déterminer le montant du prêt relais

Préparer un dossier de demande de prêt solide

L’un des principaux facteurs qui influencent l’établissement bancaire est la pertinence de la demande de prêt. Le dossier doit démontrer la viabilité de votre projet. Lorsque vous avez un dossier solide, il vous est possible de négocier au mieux. Entre autres, vous devez établir votre business plan et déterminer votre apport.

Puis, avant de vous rendre auprès de la banque, il est de mise de réunir tous les dossiers requis en vue d’obtenir un crédit professionnel. Les dossiers à fournir sont essentiellement :

  • Le formulaire Kbis prouvant l’enregistrement de l’entreprise au sein du Registre du commerce,
  • Les trois derniers bilans comptables de l’entreprise,
  • Les relevés bancaires du fondateur et/ou dirigeant,
  • Les pièces justificatives de patrimoine,
  • Une pièce justificative du domicile.

D’autres dossiers pourraient être requis selon l’établissement bancaire. Afin d’accéder à la meilleure offre et de trouver le bon établissement, vous devriez, toutefois, entreprendre une comparaison.

Mettre en place une structure financière pertinente

La qualité de votre structure financière constitue un élément inéluctable pour obtenir un prêt professionnel. La plupart du temps, les banques demandent à l’entrepreneur un engagement financier de 30 % du besoin de financement au minimum. Aussi, des garanties sont requises afin de protéger le montant du crédit.

L’apport de l’entreprise ou bien du porteur de projet influence grandement la décision de l’établissement bancaire. Aussi, il analysera si le montant sollicité est bien justifié, si les fins d’utilisations sont bien fondées, si le projet convient à la situation de l’entreprise, si les garanties sont rassurantes, et tant d’autres.

Pour mieux connaître les compétences des entrepreneurs, les banques évaluent les comptes des années précédentes. Pour certains cas, des explications pourraient être requises.

Puis, si les besoins en trésorerie sont importants, le comité d’attribution du prêt en sera attiré. Ainsi, si vous avez surtout besoin de trésorerie, vous pouvez recourir à un crédit de trésorerie rapide.

Concevoir un business plan de bonne qualité

prêt conventionné

Le business plan ou plan d’affaires forme un outil de communication par excellence. Il permet de susciter l’intérêt du lecteur et de l’inviter à prendre part au projet. Un business plan est essentiellement composé de trois grandes parties :

  • Le marché vise et la force économique du projet,
  • L’équipe et la structure qui font parties du projet,
  • Le financement du projet.

La partie du marché visé et du potentiel économique rassemble l’étude de marché et la description du produit ou bien du service à commercialiser. Cela concerne notamment la taille, la concurrence, la segmentation, et autres. Cela vise à dévoiler la pertinence du projet.

Puis, l’équipe et la structure démontrent la capacité des parties prenantes à assurer la réalisation du projet. Cela concerne notamment le volet technique, financier et commercial. Le côté juridique est également à inclure dans cette partie.

Quant au financement du projet, il comporte le prévisionnel financier. Il s’agit, entre autres, du bilan prévisionnel, du plan de trésorerie prévisionnel, du compte de résultat prévisionnel, et autres.

Pour que le business plan soit fiable, vous ne devez pas exagérer sur les chiffres. Chaque détail devrait être justifiable, même les prévisions. Le réalisme du projet démontre votre maturité et votre professionnalisme.

Choisir l’établissement bancaire approprié

Il est à rappeler que les banques constituent des sociétés commerciales. Ainsi, ils détiennent des objectifs. Certes, les établissements bancaires sont intéressés par les entrepreneurs afin d’en faire leurs clients. Toutefois, ils émettent des critères vis-à-vis des emprunteurs.

Chaque établissement bancaire possède leurs propres conditions par rapport aux prêts professionnels. De ce fait, vous devriez entamer une comparaison des différentes banques avant de faire votre choix. Les banques établissent généralement des conditions qui tiennent compte de la taille de l’entreprise, de la nature du crédit et du secteur d’activité.

Ainsi, afin que vous puissiez obtenir facilement le prêt, vous devez recourir à l’établissement bancaire qui correspond à votre situation. De plus, la comparaison est nécessaire afin d’accéder au meilleur taux d’intérêt. Pour ce faire, l’entrepreneur devrait réaliser des simulations. Cela lui permettrait de connaître ses capacités financières.

La rencontre avec le conseiller de la banque

Une fois que les dossiers sont rassemblés, il est temps d’approcher le banquier. Vous devriez détenir tous les arguments afin de convaincre le conseiller bancaire sur la pertinence de votre projet. Cet entretien est à préparer. Il est essentiel de démontrer au conseiller de la banque que le financement de votre projet est dépourvu de risques.

Comme le banquier est habitué à recevoir des demandeurs de prêts, vous devez montrer que vous possédez plus de potentiels. Pour ce faire, il est de mise de soigner votre apparence physique. Aussi, il serait pertinent de faire usage de supports visuels pour que votre présentation soit plus performante. Vous devriez vous exprimer de manière claire et concise.