Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Les différents types de crédits destinés aux professionnels

prêt professionnel
13Août

Le financement de ses activités professionnelles présente une démarche importante permettant d’installer et de développer son entreprise dans de bonnes conditions. Cela étant dit, le crédit professionnel peut financer tout type de projet en toute sérénité. Pour en bénéficier, il suffit de trouver le meilleur accompagnement afin de concrétiser sa demande. Mais avant d’aller plus loin, il vaut mieux passer par un simulateur en ligne pour découvrir le type de crédit professionnel adapté à ses besoins ainsi qu’au bon fonctionnement de ses activités. Décryptage.

Ce qu’on entend par crédit professionnel

Un crédit ou un prêt professionnel désigne un moyen de financement entièrement réservé aux personnes travaillant dans une activité professionnelle indépendante ou libérale. Avant de s’adresser à un organisme de crédit pour professionnel, il vaut mieux savoir avant à quoi consiste réellement ce type de prêt ? Pour répondre à cette question, il faut noter que financer ses projets professionnels sert surtout à augmenter son capital afin de développer au mieux ses activités.

Cette prestation concerne surtout les professions libérables telles que l’expert-comptable, le médecin, l’avocat, l’artisan, l’agriculteur et le commerçant. Les personnes concernées peuvent également être membres d’une association, des TPE ou bien d’autres. Dans l’ensemble, un prêt professionnel contribue surtout à financer ses besoins inhérents à ladite activité professionnelle pour être servi en guise de trésorerie, acquérir des équipements de travail ou bien financer un bien immobilier.

financer la tresorerie d'une entreprise

Les différents types de prêt professionnel disponibles sur le marché

Les conditions d’octroi d’un prêt professionnel fonctionnent à peu près comme celui d’un prêt personnel. À chaque nature d’objet financé correspond une demande spécifique. Pour avoir une idée, voici les différents types de crédit professionnel à contracter en cas de besoins :

Le prêt non amortissable, une facilité de caisse pour professionnel

Le prêt professionnel non amortissable adopte les caractéristiques des facilités de caisse afin de financer un cycle d’exploitation de l’entreprise ainsi que ses besoins de trésorerie comme les stocks ou bien les créances clients. Ce type de prêt est également parfait en matière d’affacturage ou de l’escompte, c’est-à-dire une trésorerie inhérente aux créances clients.

Le prêt amortissable, une offre idéale pour financer les grands projets

Le prêt amortissable fait partie des crédits à moyen terme d’une durée de 2 à 5 ans. Sa demande sert surtout à financer l’acquisition d’équipement « matériels » comme le mobilier, le véhicule ou encore la machine, ou « immatériels » comme les brevets et la licence. Le crédit amortissable peut aller jusqu’à 15 ans, c’est pourquoi il convient parfaitement au financement de gros investissements.

Le crédit-bail, un financement d’exception pour trouver son local

Les recherches d’un local pour implanter son entreprise ne sont pas du tout faciles, notamment si on ne dispose pas les fonds nécessaires pour investir dans un endroit adéquat. C’est pour cela que le crédit-bail est recommandé aux professionnels. Aussi, ce type de prêt peut être mobilier pour le cas d’un prêt à moyen terme de 2 à 5 ans.

Il est surtout recommandé pour financer un véhicule professionnel, un matériel informatique et bien plus encore. L’intérêt des professionnels de contracter un crédit-bail est qu’ils auront la possibilité de louer un local professionnel adéquat pour développer ses activités comme le cabinet médical.

crédit pour professionnel

Les autres types de prêts professionnels à savoir

En plus de ces différents types de prêts professionnels cités ci-dessus, il existe d’autres formes de crédits réservés aux professionnels. Parmi ces offres, on peut citer par exemple le financement d’une création de sociétés. Celui-ci permet de lancer sa propre entreprise tout en partant de zéro. Sinon, il existe aussi l’offre de reprise d’activité. Ce type de prêt présente l’avantage de renouveler complètement l’image de son entreprise.

Pour transférer l’exploitation d’une entreprise, il existe également ce qu’on appelle le financement d’une transmission d’entreprise. Cette démarche peut s’effectuer sous différentes formes et à différents types de repreneurs. Le crédit professionnel offre la possibilité de s’adapter à ces diverses situations. À l’évidence, le prêt professionnel permet aux entrepreneurs de choisir le type de crédit adapté à ses besoins pour financer ses activités et ses besoins précis.

Les principales caractéristiques du prêt professionnel

Même s’il présente certains points communs avec un prêt personnel pour particuliers, le prêt professionnel se distingue par quelques particularités. À titre d’exemple, selon les besoins de l’emprunteur, l’organisme de prêt peut lui financer l’intégralité du montant de son projet, sans être obligé de présenter un apport personnel. En tant que crédit rapide et facile, la demande de prêt professionnel dépend ainsi de la santé financière de son entreprise ainsi que du résultat de l’analyse de ses pièces comptables.

Prêt professionnel : l’intérêt de souscrire une assurance emprunteur

Lors de la demande d’un crédit professionnel, l’emprunteur est contraint de souscrire une assurance de prêt professionnel pour compléter son dossier. Cette couverture peut être proposée par l’organisme de crédit pour professionnel lui-même. Sinon, il est possible de souscrire un contrat d’assurance emprunteur individuel. De toute manière, aucune assurance ne peut lui être imposée, donc il est libre de faire son choix concernant l’assurance de son crédit professionnel.

Malgré cela, l’établissement de prêt peut proposer son contrat d’assurance d’emprunt. Celui-ci se caractérise par le fait qu’il est standard à tous les emprunteurs. Dans ce contexte, le calcul du montant de la prime d’assurance s’effectue sur la base de la moyenne des risques de tous les souscripteurs. Aussi, une délégation d’assurance peut désigner un contrat individuel adapté au profil de l’emprunteur. Celui-ci se calcule en fonction de l’âge et du montant à emprunter, son état de santé et plus encore.