Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Est-ce que c’est possible d’obtenir un crédit en étant sans emploi ?

obtenir un crédit en étant sans emploi 
15Août

Un chômeur est souvent un profil à risque pour les organismes de crédit d’où il leur est difficile de lui accorder un prêt. L’octroi est d’autant moins envisageable s’il figure au FICP, sachant que la durée d’un fichage correspond en moyenne à 5 ans. Malgré cela, la personne dans cette situation peut en obtenir un et faire sa demande en répondant aux conditions d’acceptation des banques. Pour qu’elle ait son pouvoir d’achat, les créanciers étudieront son cas et lui présenteront la solution adaptée. Inversement, le chercheur d’emploi devrait comparer les offres pour trouver la proposition qui correspond à ses attentes.

Quel est l’organisme de crédit à contacter en étant sans emploi ?

La recherche d’un prêt pour le chômeur est un vrai parcours de combattant dans le sens où il devra convaincre les institutions financières de lui emprunter de l’argent malgré son profil à risque. Pour mettre toutes les chances de son côté, il doit s’adresser particulièrement aux établissements traditionnels. On lui conseille surtout un comparatif d’organisme de crédit. Parmi ces enseignes classiques notamment, il y a les crédits sociaux pour les demandeurs d’emploi éligibles au RSA (revenu de solidarité active). Quant au prêt urgent de la CAF (Caisse d’Allocations familiales), il est attribuable aux individus à faibles revenus, en charge d’au moins un enfant et capables de prendre partiellement en charge l’acquisition du bien financé avec le crédit chômage.

crédit pour chômeurs

Quelles solutions proposent les institutions de l’État ?

La CAF accorde en effet des prêts pour les personnes à la recherche d’emploi. Comme c’est le cas de l’offre ci-dessus pour les foyers en situation financière difficile. On peut également citer le crédit d’honneur, finançant jusqu’à 80% l’achat d’une auto destinée à faciliter leur intégration professionnelle. Son crédit mobilier et électroménager à taux zéro s’utilise pour l’acquisition des biens utiles pour assurer un confort de vie décent. Un travailleur social, son demandeur est habilité à aider le bénéficiaire en cas de chômage.

Pour les débiteurs sans emploi, il y a aussi d’autres prêts personnels établi sous la forme de micros crédits et destinées à faciliter leur embauche. On peut ainsi citer ceux de l’ADIE (ou association pour le droit à l’initiative économique) dont le montant (entre 300 € et 3000 €) est remboursable sur une période de 6 mois à 3 ans. Ces aides sont destinées, soit au financement de biens pour la réintégration professionnelle à partir de crédit-mobilité (achat d’auto, acquisition de permis de conduire, déménagement, formation, etc.), soit à un investissement pour créer une entreprise.

Par ailleurs, il y a également les aides à destination des chercheurs d’emploi souhaitant ériger leur propre société. Crédits de Pôle emploi, ces accompagnements pour la création ou la reprise de firme (NACRE) se traduisent par l’octroi d’un montant entre 1000 € et 10 000 €. Ce sont des prêts à taux zéro et sans garantie dont l’usage représentera un complément de crédit bancaire pour développer une activité ou la relancer. Parmi les conditions requises, on peut préciser le retour à l’emploi ou l’allocation de sécurisation professionnelle, l’âge des demandeurs restreint entre 18 et 25 ans ainsi que l’éligibilité au RSA.

Obtenir un crédit en étant chômeur

Mis à part cela, il existe des solutions pour un prêt rapide à destination des chômeurs. Ces prêts classifiés comme étant à risque par les établissements financiers font l’objet d’une étude approfondie des dossiers de leurs demandeurs. Pour les personnes sans emploi ayant un besoin d’argent dans les plus brefs délais, il y a le crédit renouvelable par lequel il est possible de solliciter une petite somme à partir de la carte bleue. D’une autre manière, les débiteurs inactifs peuvent évidemment passer par des enseignes spécialisées dans les emprunts immédiats. Dans ce cas, il est très important de réaliser un comparatif d’organisme de crédit rapide pour chômeurs les taux d’intérêt étant différents et souvent élevés.

Quelles procédures suivre en étant sans emploi ?

Améliorer sa condition de vie avec un crédit chômage est certainement une possibilité qui pourrait s’offrir aux chercheurs d’emploi. Par conséquent, ils s’adresseront directement à un établissement prêteur. Quant à lui en revanche, il s’assurera évidemment de leur solvabilité en leur demandant des pièces justificatives, notamment leurs derniers avis d’imposition, leurs derniers bulletins de paie et relevés de compte récents. Leur situation n’étant pas convaincante cependant, ils peuvent recourir à des garanties complémentaires.