Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Prêt relais : comment est calculé ce type de crédit ?

calcul du montant du prêt relais
28Août

La plupart des particuliers souhaitant acheter un nouveau bien immobilier à partir d’un prêt immobilier se heurtent à un grand problème quand il doit également vendre en même temps un autre bien. Heureusement, le prêt relais permet aux particuliers d’adoucir ce souci et de permettre l’achat et la vente d’un bien immobilier.

Cet article a pour but de mettre à la disposition des particuliers les principaux types de calculs du prêt relais. Généralement, les particuliers peuvent choisir entre trois différentes manières pour calculer le prêt relais, en fonction de sa situation. Ces trois modes de calcul sont : le calcul de prêt relais sec, calcul de prêt relais adossé et le calcul de prêt relais en franchise totale. Mais, pour faciliter le calcul du prêt relais, l’idéal est de faire appel à un simulateur de prêt relais.

Le calcul de prêt relais « sec »

Parmi les trois méthodes de calcul de prêt relais, le système « sec » s’avère être le plus simple. Le principe du calcul du prêt relais sec se résume au remboursement du solde dans une courte période, sans contracter une autre forme de prêt immobilier sur le long terme. Autrement dit, quand le prix de vente du bien immobilier est supérieur ou égal au prix de l’achat, le particulier aura simplement besoin d’une avance sans contracter un autre prêt.

À titre d’information, cette option n’est pas bénéfique pour les établissements prêteurs, car ils gagnent uniquement quelques mois d’intérêt, au lieu d’un long mois d’intérêt sur un prêt relais associé à un crédit immobilier. Pour calculer le prêt relais sec et comprendre son taux d’intérêt, l’idéal est de faire appel à un expert du crédit immobilier.

comment est calculé ce type de crédit

Le calcul de prêt relais associé

Après le prêt relais sec vient le prêt relais associé ou adossé. Généralement, le prêt relais associé se propose avec un prêt immobilier traditionnel, pour acheter un nouveau bien. Autrement dit, les particuliers font appel au prêt relais adossé quand le prix d’achat de son futur bien est supérieur à celui du bien mis en vente.

Concernant le montant de ce prêt relais, il varie, généralement, entre 50% à 70% du prix de vente du bien immobilier. À propos du remboursement des mensualités, il se réalise avec un taux d’intérêt fixe. Avant de faire appel à une telle option, les emprunteurs doivent prendre le temps d’évaluer leur capacité d’endettement. Pour ce type de prêt, la simulation du prêt relais immobilier est une étape indispensable.

Le calcul de prêt relais en franchise totale

Au même titre que le prêt relais adossé, l’emprunteur emprunte également un montant supérieur au prix du bien immobilier mis en vente, dans le cas d’un prêt relais en franchise totale. Par conséquent, le fonctionnement de ce type de prêt relais est identique à celui du prêt associé. L’unique différence entre ces deux types de prêt relais concerne le remboursement des intérêts.

Avec le prêt relais en franchise totale, le remboursement se fait en une seule fois et non de manière mensuelle. Ainsi, l’emprunteur ne paie aucun intérêt pendant la période de franchise, dont la durée maximale peut être de 12 mois. Arrivé à son terme, le débiteur doit solder ses intérêts via un paiement unique. Le principal bénéfice de cette option est de permettre aux emprunteurs d’alléger ses charges mensuelles, pendant la période durant laquelle ils vendent et achètent un autre bien.

calcul du montant du prêt relais

Qu’est-ce qu’une simulation de prêt relais ?

Avant de signer un prêt relais auprès d’un établissement prêteur, l’emprunteur doit prendre le temps de faire une simulation de calcul de prêt relais via un simulateur de prêt relais en ligne. Cet outil est gratuit et ne demande aucun engagement de la part du débiteur. Cet outil permet à l’emprunteur d’analyser sa capacité d’emprunt, en fonction du type de prêt relais qu’il a choisi.

Pour simuler le calcul du prêt relais, l’emprunteur doit fournir à l’outil quelques informations, comme le type du bien, le prix du bien à vendre et celui à acheter, l’apport personnel du débiteur et la durée de remboursement du prêt.

Le simulateur donne à l’emprunteur la somme qu’il pourrait demander, mais également un plan de financement et un échéancier. Cet outil permet aussi au débiteur d’analyser sa capacité d’achat, autrement dit, la somme qu’il pourrait investir pour un futur projet immobilier.