Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent. Comparateur

Les points clés à connaître avant de souscrire à un prêt relais sec

souscrire à un prêt relais
17Oct

Par crainte de voir la maison de leurs rêves passer sous leurs yeux, de nombreuses personnes choisissent de saisir l’opportunité en mettant en vente leur bien actuel. Mais si elles devaient attendre que la vente s’effectue avant de faire l’acquisition, elles peuvent perdre la chance d’avoir le bien qu’elles convoitent. C’est justement pour remédier à ce genre de situation que le prêt relais a été mis en place. Il s’agit d’une sorte d’avance sur le produit de la vente que les banques accordent aux propriétaires. Si le produit de la vente peut couvrir l’achat du nouveau logement, ces derniers pourront alors contracter un prêt relais sec. Mais avant d’en souscrire un, quelques points méritent d’attirer l’attention de l’emprunteur.

En quoi consiste un prêt relais sec ?

Le prêt relais est avant tout un financement permettant à un propriétaire immobilier d’acquérir un nouveau bien en attendant la vente de son ancien logement. Si le produit de la vente est suffisant pour financer le nouveau projet immobilier, l’emprunteur devra alors souscrire un prêt relais sec. Il n’aura pas ainsi besoin de contracter un prêt supplémentaire. Il restera le seul crédit pour le financement du projet.

Il est important de souligner que le prêt relais sec est souvent utilisé par les seniors, ceux qui ont, dans la majorité des cas, fini de rembourser leurs crédits et qu’en plus, suffisamment épargné. Par conséquent, faire une demande de prêt supplémentaire ne leur est pas nécessaire. Ces personnes pourront alors financer l’achat d'un nouveau bien immobilier avec le prêt relais sec et leur épargne. Les avis sur le prêt relais sec sont presque tous favorables en raison notamment du fait qu’il permet à l'acquéreur de disposer des fonds pour son nouvel achat.

calcul du montant du prêt relais

Les conditions du prêt relais sec

L’une des conditions pour pouvoir bénéficier d’un prêt relais sec est que la vente du premier bien permet de couvrir le prix d’achat du second. Il est également impératif d’avoir remboursé en totalité le crédit immobilier que vous avez souscrit pour acquérir le bien mis en vente.

À l’instar de tous les crédits, les banques accorderont un crédit de transition aux emprunteurs ayant un revenu suffisant pour couvrir le remboursement de son prêt. Il est important que votre revenu vous permette de rester solvable après que vous avez fini de rembourser un premier contrat de prêt pour l’achat de votre bien immobilier actuel.

Le remboursement du prêt relais sec

En ce qui concerne la question du remboursement du prêt relais sec, l’emprunteur peut le faire de deux façons : le remboursement du capital et des intérêts se fera lorsque la vente de l’ancien logement a été réalisée. Les intérêts peuvent être payés chaque mois dès la souscription du crédit relais. Le capital se paye en intégralité une fois que la vente a été effectuée.

Il peut aussi arriver que la vente ait été plus rapide que prévu, l’emprunteur pourra dans ce cas rembourser la totalité de sa dette avant le terme du contrat. Aucune pénalité de remboursement par anticipation ne lui sera infligée. Pour les deux premiers cas, le remboursement de la totalité du prêt doit se faire avec le produit de la vente.

Le montant et le taux du prêt relais sec

Les établissements de crédit seront plus enclins à accorder un prêt relais sec à un emprunteur si le produit de la vente de son précédent bien est suffisant pour financer l’achat d'un nouveau.

financer la tresorerie d'une entreprise

L’estimation du montant du prêt relais sec

Les établissements de crédit proposent en général un montant qui correspond à 50 à 80 % du prix du logement mis en vente. Dans la grande majorité des cas, c’est la quotité 70 % qui sont retenus par les banques. Pour procéder à l’estimation du bien, les organismes financiers font appel à des professionnels pour connaître sa valeur vénale. Concrètement, le montant du prêt sera en fonction de la valeur vénale de votre bien immobilier.

Il est également possible d’obtenir auprès des établissements de crédit un montant plus important pour votre prêt relais sec si vous avez signé un compromis de vente et que vous en apportez la preuve à votre banque.

Le taux du prêt relais sec

Il faut savoir que le seul moyen pour les organismes financier de faire du bénéfice est le taux. Dans le cadre d’un prêt relais sec, ils ne pourront en percevoir que durant quelques mois seulement. C’est l’une des raisons pour laquelle les banques pratiquent des taux élevés par rapport aux crédits immobiliers classiques. Les frais de dossier sont également plus importants. Il s’agit des seuls points sur lesquels l’avis sur le prêt relais sec est négatif. La portée de ces inconvénients sera limitée étant donné que la durée du crédit n’est pas très longue. Si la vente se réalise rapidement, celle-ci peut même être concrétisée en quelques mois seulement.